Une seule planète
Une Seule Planète, pour des transitions solidaires Bouton menu

[Témoignage] Pourquoi créer un parcours numérique ?

Engagé dans la délégation du CCFD Terre Solidaire au Forum Social Mondial en août dernier, les Petits Débrouillards du Grand Est ont voulu raconter leur expérience sur notre plateforme. Très vite le format de la scène numérique participative les a aussi séduits. On a rencontré Guillaume, concepteur d’un parcours et animateur d’une soirée.


Peux-tu te présenter brièvement ?

Je suis volontaire aux Petits Débrouillards depuis 6 mois. J’organise et j’anime des cafés des sciences, ce sont des débats sur des thèmes d’actualités. On organise ces événements avec un public très varié. Généralement cela se déroule dans un café, ce qui permet d’avoir un côté convivial. Le but c’est d’avoir des intervenants, des techniciens qui ont des compétences et peuvent les partager. Le public est amené à poser des questions à tous les intervenants.

Que faites-vous de la réflexion issue de ces débats ?

On fait des bilans dans l’équipe mais pas trop de capitalisation. Parfois, quand on fait un format boite à outils qui permet aux participants de poser toutes sortes de questions, on se rend compte que nous n’avons pas le temps de poser toutes les questions. Sur notre page Facebook, on va essayer de poser les questions que nous n’avons pas eu le temps de traiter et d’y répondre.

Quand on vous a présenté Une Seule Planète et les parcours numériques, pourquoi avez-vous eu envie de contribuer à cet outil ?

Je savais qu’une partie de l’équipe des Petits Débrouillards était partie au Forum Social Mondial et qu’il y avait eu une réflexion sur les communs. Notre idée, c’était de reprendre cette réflexion à travers la création d’un parcours numérique Une Seule Planète. De plus, on s’est dit que le format des scènes numériques permettait de prolonger nos cafés débats. Cela s’inscrit dans la lignée des cafés débats mais ce n’est pas le même format.

Guillaume lors de notre scène numérique participative

Par rapport à un café débat, le déroulé d’une scène numérique participative ça permet quoi ?

Ça permet d’avoir des gens qui ne sont pas là physiquement et de pouvoir débattre via skype. Mais ça permet aussi de présenter des ressources documentaires, des articles, des vidéos. Sans l’aspect numérique, dans nos cafés débats, les chiffres, les expertises sont apportées seulement par les intervenants. Dans une scène numérique participative, la présentation des liens permet d’enrichir le débat, d’apporter des ressources et donc d’argumenter sa réflexion.

Penses-tu que dans une scène numérique participative, la phase de collecte de liens par groupe est importante ?

Oui. La phase de recherche est importante car cela permet de faire une pause dans l’animation, cela incite les gens à travailler ensemble pour chercher des liens, comme si cela était autant de solutions..

Si tu devais résumer la construction d’un parcours ?

Une fois le premier pas franchi, c’est assez intuitif et hyper simple à construire.

Comment as-tu construis ton parcours ?

Je dirais que j’ai d’abord construit mon squelette étape par étape et ensuite j’ai cherché à les remplir. Enfin, je revenais sur les étapes et je les améliorais.

Et pour remplir tes étapes tu pensais à quoi ?

Pour construire les étapes, on peut mettre tout ce que l’on veut. Des vidéos, des albums photos, des textes. Peu importe que ces ressources soit sur un disque dur ou sur le net.

Des conseils à celui qui voudrait s’y mettre ?

Construire un parcours à plusieurs me semble plus simple car cela permet de confronter différents avis. Le plus dur, c’est de trouver des ressources différentes, originales, visuelles et pertinentes.
Du coup, le fait que la plateforme soit collaborative, cela facilite vraiment la construction et l’enrichissement d’un parcours.

Aux Petits Débrouillards, vous attendez quoi de ce parcours désormais ?

Pour nous, le parcours Une Seule Planète c’était l’essai d’un nouvel outil mais aussi un test pour engager des débats en ligne et pourquoi pas en créer d’autres. C’est aussi un outil de valorisation de notre soirée, de notre expérience au Forum social mondial ! Et puis on aimerait bien refaire d’autres soirées, on a beaucoup de bons retours…

Images à télécharger

  Sans titre